Après 9 ans d’absence, le retour de Peugeot aux 24h du mans en 2021

Après 9 ans d’absence, le retour de Peugeot aux 24h du mans en 2021

Retour en force du Peugeot aux 24h du mans en 2021

Après 9 ans d’absence, le retour du Peugeot aux 24h du mans fait le tour de la toile, cela a été affirmé en fin novembre 2019. S’il était prévu que Rebellion Racing soutienne ce constructeur dans ce nouveau règlement Hypercars, cette équipe a changé d’avis. Malgré cette annulation de leur collaboration, Peugeot ne s’est aucunement retirée, car elle va tenter une nouvelle triomphe dans ce championnat grâce à ses performances.

Les anciens succès de Peugeot aux 24h du mans

Cette marque française a déjà émerveillé les spectateurs pour ses trois victoires aux 24 h du mans. Elle doit son premier et second succès aux exemplaires de 905 en 1992 et 1993, qui étaient indéniablement des voitures à des performances incomparables. Le constructeur tricolore regagne sa première place en 2009 grâce aux 908 HDI. Suite à des problèmes au niveau du budget qu’elle a rencontrés, Peugeot était obligée de se tenir hors du championnat pendant un bon bout de temps, plus précisément 10 années d’absence sur le circuit de course.

Peugeot, prête pour le Mans Hypercars

C’est dans un communiqué de presse que le directeur de Peugeot, Jean-Philippe Imparato, confirme et explique leur participation à cette catégorie Hypercars du championnat d’endurance :

« L’évolution du WEC correspond aujourd’hui à la transition que nous vivons avec l’électrification de notre gamme et la mise sur le marché de produits à haute performance électrifiés, préfigurés par le Concept 508 Peugeot Sport Engineered et développés par PSA Motosport ».

Il souhaite souligner que leurs voitures sont déjà en cours de conception pour cette compétition. D’ailleurs, c’est une belle occasion à ne pas rater après avoir s’éclipser durant 9 ans pour des causes financières. Toyota et Aston Martin l’ont déjà devancée en annonçant plus tôt leurs participations. Cette dernière marque, s’est retirée elle aussi comme l’a fait Rebellion du WEC. Il ne reste que Peugeot et Toyota, en attendant que les autres constructeurs fassent une éventuelle annonce s’ils sont ou non intéressés par cette nouvelle réglementation.

Le Man Hypercar, à la portée de Peugeot

Si la marque Peugeot était tenue de s’écarter pendant un moment assez long, elle s’engage à nouveau en endurance dans le WEC. En effet, les difficultés financières qui l’en ont empêchée ne représentent plus aujourd’hui un obstacle. Le directeur de PSA Monosport, Jean-Marc Finot reconnait que ce règlement en rigueur implique moins de budgets à préparer : « La forte réduction des coûts permise par la nouvelle réglementation Hypercar et la confirmation de l’électrification des chaînes de traction avec la technologie hybride ont conduit le Comité exécutif du PSA à approuver la proposition de la participation de la marque Peugeot à ce championnat en 2022… ». Ainsi, Peugeot s’apprête à affronter Toyota ainsi que les autres constructeurs qui seront convaincus de participer aux 24 h du mans.

Copyright VIBEE © Tous droits réservés
Sed dapibus risus libero nunc et, vulputate, id, sit commodo