Comment se passe les trajets en autobus après la crise sanitaire ?

Comment se passe les trajets en autobus après la crise sanitaire ?

Autobus : la reprise après la crise sanitaire

Depuis la propagation du covid-19, plusieurs secteurs se sont vu d’arrêter entièrement ou partiellement leurs activités, dont les différentes branches de l’automobile et du transport. Actuellement, avec un taux pas mal atténué de la situation, les autobus ont repris leur fonction, ou du moins essayent petit à petit. Toujours dans le respect des restrictions en relation à la crise sanitaire, découvrez les différents changements rencontrés dans le fonctionnement des autobus.

Les mesures prises pour le secteur de l’automobile

Les restrictions sont les mêmes pour tout le secteur du transport quant à la reprise des activités. Tous les passagers accédant dans un transport en commun doivent porter un masque de protection, pareillement pour tous les enfants de 11 ans et plus. Ces nouvelles mesures ont été prises dans le but de limiter la propagation du covid-19.

Pour tous les transports en commun, les conducteurs et employés se trouvant en contact avec les passagers sont également obligés de porter un masque de protection. Pour rappeler les « gestes barrières », des informations sous forme d’annonces sonores et différents affichages doivent être transmis aux voyageurs.

Il est à noter que depuis peu, les mesures de sécurité ne concernent plus la distanciation physique dans les automobiles de transports et sur les quais.

Les dispositions relatives à cette crise

Différentes précautions ont été prises suite à la prolifération du virus. L’hygiène devient d’autant plus cruciale, et cela, surtout dans les endroits publics. Dans le secteur de l’automobile, des équipes de nettoyages sont régulièrement actives pour désinfecter les transports en commun, selon des méthodes très strictes.

Depuis le déconfinement, les mesures de protection sont devenues plus rigoureuses. Vous pouvez désormais reprendre les déplacements en commun en toute sécurité. Pour les transports scolaires, seuls les enfants venant du même foyer ou d’un même groupe sont assis côte à côte.

La distanciation reste primordiale, le plus d’espace possible est instauré entre chaque voyageur. Tout voyage est restreint à 60 % de la capacité maximale de l’autobus ou de n’importe quel transport public.

Les changements dans les trajets en autobus à la suite de la crise sanitaire

Les transports publics sont ouverts entre 6 h 30 — 9 h 30 et 16 h — 19 h. Les personnes faisant usage de ces transports doivent avoir un de ces motifs bien précis :

— Les trajets pour la réalisation d’un intérêt général dépendant de la demande de l’autorité administrative ;

— Les trajets pour une consultation médicale ou pour des soins spécialisés qui nécessitent un déplacement ;

— Les trajets obligatoires pour se présenter aux services de la gendarmerie nationale ou de la police, ou pour tout autre service ;

— Les trajets pour répondre à une convocation venant de l’autorité judiciaire ou d’une juridiction administrative ;

— Les trajets à raison familiale pressante ;

— Les trajets pour toutes les personnes scolarisées, ou les personnes qui accompagnent des enfants scolarisés ;

— Les trajets entre l’habitation et le lieu de l’activité professionnelle.

Copyright VIBEE © Tous droits réservés
neque. suscipit felis Phasellus velit, eleifend facilisis