La voiture solaire prend la lumière

La voiture solaire prend la lumière

Voiture solaire, l’avenir de l’industrie automobile

Au 21e siècle, la construction automobile se heurte à un problème de taille qu’est l’écologie. Afin de réduire l’émission de gaz carbonique, les voitures à carburant laissent peu à peu leur place aux voitures éléctriques qui sont non polluantes. Toutefois, ces modèles électriques ont une autonomie assez faible. Pour résoudre ce problème, l’énergie solaire est mise à contribution pour créer la voiture de demain à savoir la voiture solaire.

Voiture alimentée par le soleil : pourquoi et comment ?

La protection de l’écologie est devenue une préoccupation mondiale et dont l’industrie automobile est le plus touchée. Chaque pays prend des dispositions pour interdire la circulation des voitures à carburant sur les routes pour préserver l’environnement. En France, dans le cadre de la « décarbonation », les voitures à carburant ne seront plus autorisées à la vente d’ici 2040. Les voitures électriques représentent donc l’avenir du transport terrestre. Pour pallier au problème d’autonomie, les chercheurs ont opté pour l’usage de l’énergie solaire avec des panneaux solaires installés sur le capot et le toit de la voiture. Ainsi, en utilisant les cellules photovoltaïques, les conducteurs gagnent une dizaine de kilométrages après une exposition solaire d’une journée.

Prototype Toyota : le constructeur japonais déjà en phase de test

La première voiture usant du panneau solaire est donc la marque Toyota. Mais elle ne s’est pas lancée seule dans l’aventure puisqu’elle est soutenue par Sharp et Nedo qui coordonne le projet. C’est la Prius Hybride qui a été utilisée comme prototype en embarquant des cellules photovoltaïques (à triple couches). Les panneaux solaires de 860 W sur le capot et le toit ont permis de fournir un rendement de 34 % plus haut par rapport à la Prius Hybride rechargeable. En pratique, la charge solaire offre à la voiture une autonomie de 44,5 km en stationnement et de 56,3 km en mouvement. Mais à ce stade expérimental, une vision plus réaliste prévoit une autonomie de 15 à 20 km en tenant compte de la pertinence de l’homologation JC08.

Le constructeur Sono, un modèle déjà prêt à la vente ?

En Europe, c’est le constructeur allemand Sono qui s’illustre dans cette course à la voiture à énergie solaire. Baptisé Sion, ce prototype est un sérieux concurrent pour la Prius hybride. On peut même affirmer que la Prius hybride est dépassée à tous les niveaux. En effet, sur le plan technique, le Sion de Sono offre une meilleure autonomie avec 34 kilomètres pour une journée de charge. Cette autonomie est due à la surface du Sion qui possède 7,5 m2 de panneau solaire en plus par rapport à la Prius hybride. Sur le plan de la commercialisation, Sono dépasse aussi Toyota puisqu’il prévoit déjà de mettre en vente à la fin de 2019.

Émission de CO2 est réduite ?

Le but de cette technologie est d’augmenter l’autonomie des voitures électriques, mais aussi de diminuer l’émission de gaz carbonique sur les voitures à carburant. Selon Webasto, un panneau de 0,5 m2 et de 100 W permet de réduire l’émission de C02 de moyenne 1,6 g/km pour un véhicule diesel et de 2,3 g/km pour un véhicule à essence.

Copyright VIBEE © Tous droits réservés
vulputate, amet, consequat. mi, elit. commodo