Les voitures radars

Les voitures radars

Avez-vous déjà entendu parler des RMNG ? Il s’agit des « Radars Mobiles de Nouvelle Génération ». Aujourd’hui appelés voitures radars, ces véhicules ont la même mission que les radars traditionnels, c’est-à-dire identifier dans la circulation les véhicules en excès de vitesse. Mise en service en 2013, leur nombre n’a cessé de croître et on comptait 383 radars mobiles déployés au 1er juillet 2017.

Qu’est-ce que des voitures radars et comment fonctionnent-elles ?

Il s’agit de voitures de police banalisées, conduites par des agents de la police ou des gendarmes, et embarquant une technologie capable de mesurer la vitesse des véhicules en circulation. En quelques mots, ces voitures sont conçues pour détecter les conducteurs en excès de vitesse sur toutes les routes, aussi bien en agglomération que sur les autoroutes et les voies express.

La technologie embarquée est reconnue fiable. Non détectable par les usagers, elle se sert d’un flash infrarouge pour verbaliser les contrevenants. En fait, le radar mobile nouvelle génération, tout en circulant, émet une onde électromagnétique qui est réfléchie sur la voiture cible. Le système additionne la vitesse de la voiture radar et celle mesurée par le radar pour obtenir la vitesse de la voiture cible.

Cela dit, il existe une marge technique. À titre d’exemple, si vous croisez une voiture radar, vous serez flashé si vous roulez au-delà de 146 km/h sur une autoroute, 124 km/h sur une voie express et au-delà de 61 km/h en agglomération.

Les types de véhicules déployés

Au démarrage du projet en 2013, la technologie des radars mobiles a été déployée essentiellement dans des voitures banalisées type Renault Mégane modèle 2013. Progressivement sont apparus des Peugeot 208 et 308, Citroën Berlingo, Dacia Sandero et Peugeot 508. Toutefois, cette liste n’est pas exhaustive.

Les voitures radars privées

Après une expérimentation mitigée en Normandie, il est prévu un déploiement progressif sur tout le territoire de voitures radars privées, à commencer par la Bretagne. En effet, depuis avril 2018 l’État a confié à la société privée Mobiom la conduite des Radars Mobiles de Nouvelle Génération. Il y aura désormais dans chaque véhicule, non plus deux agents des forces de l’ordre, mais plutôt un conducteur unique, salarié de l’entreprise privée. Les voitures radars quant à elles, elles restent la propriété de l’État, et seront garées sur les sites de la Police ou de la Gendarmerie.

Copyright VIBEE © Tous droits réservés
Donec ultricies sed Donec Praesent ipsum ut elit.