Louer une voiture pour les vacances : les points de vigilance

Louer une voiture pour les vacances : les points de vigilance

Vous avez décidé de louer une voiture sur votre lieu de vacances ? Si la voiture de location apporte souplesse, liberté et rapidité dans vos déplacements, il faut également faire attention à quelques points de vigilance pour qu’une simple location ne devienne pas un vrai cauchemar. Des assurances aux frais supplémentaires, découvrez tous les pièges à éviter pour louer une voiture en toute sérénité.

La question de l’assurance

Le loueur de voiture ne manquera pas de vous proposer d’assurer le véhicule. Il vous dira qu’elle est indispensable pour rouler en toute sécurité et pour couvrir en cas d’accident, mais l’est-elle vraiment ?

En règle générale, inutile de payer pour une responsabilité civile : vous en payez déjà une auprès de votre mutuelle régulière.

Se pose ensuite la question de l’assurance multirisque, avec une franchise ou non. Rapprochez-vous de votre banque avant votre séjour, car si vous avez réservé la voiture avec une carte gold ou premier, votre banque prend certainement en compte la franchise en cas d’incident.

Si vous avez payé avec une carte visa standard, 3 options s’offrent à vous :

Prendre l’assurance avec franchise : en cas d’accident, vous devrez régler la totalité ou une partie du montant de la franchise

Prendre l’assurance avec remboursement de franchise : en cas d’accident, vous devrez régler les frais sur place, mais serez remboursé plus tard

Prendre l’assurance avec rachat intégral de franchise : en cas d’accident, vous n’aurez aucun frais de réparation ou de dépannage à avancer. L’option la plus confortable… mais aussi la plus chère !

La question des frais cachés

Pour faire gonfler leur chiffre d’affaires, les loueurs de voiture sont prêts à vous tendre des pièges. Voici quelques frais cachés – ou du moins, pas mis en avant lors du réglement -, qui peuvent faire monter l’addition au moment de rendre le véhicule :

l’aller-simple : les agences appliquent des frais conséquents si vous ne rendez pas une voiture au même endroit où vous l’avez pris

le deuxième conducteur : un classique qui consiste à demander un supplément si une deuxième personne conduit le véhicule

les jeunes conducteurs : des frais supplémentaires s’appliquent sur le conducteur a moins de 25 ans et/ou s’il est en période probatoire

le kilométrage limité : vous pensez que voiture est synonyme de liberté, à vous les heures de roadtrip sans compter les kilomètres… pas forcément ! certaines agences ont un forfait kilométrique journalier, et les frais de déplacement sont généralement élevés…

Copyright VIBEE © Tous droits réservés
elementum felis ante. sed Donec dictum